L’anniversaire de tonton Eugène (burger saumon et ses accompagnements)

Est-ce que je vous ai déjà parlé de tonton Eugène… nan et bin c’est pas grave, sachez que la semaine dernière c’était son anniversaire et qu’on s’était promis de se faire un accord mets et vin… sauf qu’à l’époque je le faisais rêver avec des ravioles de canard et foie gras pas avec un burger quoi! Mais pour ma défense on a fait ça un peu en last minute genre du samedi soir pour le dimanche! Et va trouver du foie gras, de quoi faire des ravioles et du canard un dimanche matin à Lisieux beach! Donc on l’a joué en mode impro avec ce qu’il y avait d’ouvert (merci carrefour market!) et on a essayé de faire ça bien quand même! Comme mon cher Eugène est musicien ascendant sommelier (ouai presque quoi!) il nous a ramené  un bon Chablis 1er Cru et sa musique que vous pourrez trouver sur Sound Cloud sous le nom Solex City! C’est parti donc pour une petite soirée mets vin et électro! (pour info le dessert ça sera dans un prochain article :-p)

Pour 3 people
Burger de saumon
  • Pain burger à la farine complète
  • 1 avocat
  • de la roquette
  • 3 filets de saumon (si vous pouvez, assez plats sinon vous allez manger votre burger par terre… après chacun son truc on sait jamais si vous êtes en mode régression!)
  • 1/2 oignon rouge
  • pécorino
sauce burger au pamplemousse
  • 1/2 pamplemousse
  • 2 c.c de vinaigre balsamique
  • 3 petits suisse natures
  • Sel Pepper

Bon pour la sauce faut tout mélanger, vous vous en seriez douté!

La poiscaille je l’ai simplement cuite à la vapeur (saupoudrée d’un peu de sel et de poivre) pendant 5-10 minutes selon l’épaisseur (c’est bien quand elle est un peu rosée au milieu). Le pain, 200°C au four 10 minutes histoire que ça crouftille! Puis montage: pain du bas, deux bonnes cuillères à soupe de sauce, roquette, pécorino, saumon, fines lamelles d’avocat, fines lamelles d’oignons rouges, bim re-sauce (une cuillère à soupe) et enfin le chapeau! Torché!

Patate douce hasselback

Cette façon de préparer viendrait d’un hotel de la petite ville de Hasselbacken à Stockholm et qui « normalement » est recouverte d’une tranche de fromage genre raclette… je trouvais que la raclette allait pas spécialement avec le saumon et les avocats donc je l’ai oubliée (oups!). Voila pour la µhistoire!

  • 6 petites papates douces (de la taille d’une pomme de terre quoi, et débrouillez vous avec ça lol!)
  • Gousse d’ail
  • Branche de Thym
  • Gros sel
  • 30 gr de beurre fondu

Tout est dans la découpe de la patate! en gros il faut faire comme si on faisait des lamelles de patate douce mais sans aller jusqu’au bout. Technique système D: j’ai coincé une patate entre deux manches en bois (peu importe l’origine de la manche) et j’ai coupé en lamelles jusqu’à ce que la lame de mon couteau rencontre le manche et ainsi de suite. Ensuite, on cale des lamelles d’ail entre les lamelles de patate douce.

On balance le thym et le gros sel (on saupoudre tranquille!) et on arrose de beurre fondu. Et biensur j’attends la fin pour vous dire de préchauffer votre four à 200°C et de les enfourner 45 minutes… logique! Bon ça c’est fait!

Salade d’agrumes
  • 1 pamplemousse rose
  • 2 oranges maltaises
  • 1 c.s d’huile d’olive
  • 1 poignée de basilico ciselé
  • 1 c.c de sucre glace

Alors là il s’agit de lever les suprêmes de nos chers agrumes… et là j’ai honte (j’aurais pu faire la vidéo moi même mais j’y ai pas pensé!) je vous renvoie sur youteub:

Bon après, verser le jus de l’orange sur la planche à découper c’est un peu con, faites le plutôt au dessus d’un saladier car on va récupérer le jus! Une fois les suprêmes levés, ajouter l’huile d’olive, le basilic et le sucre glace. Terminé!

Disposez les trois éléments dans une assiette et c’est readyyy!

 

 

 

 

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Manon dit :

    Magnifique tu me vends du reve ♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *