Roulez jeunesse (jeunesse = mousse mascarpone citron vert, framboise et mûres^^)

le

Un classic de la patoche. A la base j’avais envie de faire un dessert tout simple sans vouloir me prendre la tête. Mais il faut croire que j’aime me prendre la tête et que par conséquent je me connais finalement bien mal. Il a fallu que j’ouvre le frigo de ma mère (encore pour fouiner je ne sais quoi) et que je tombe nez à nez avec le mascarpone et les citron verts. « Je vous jure monsieur l’agent ce n’était pas prémédité! » (oui je suis plusieurs dans ma tête!) et ce gateau roulé  traditionnellement à la confiture – mon intention de depart je vous jure d’ailleurs c’est très bon comme ça – s’est transformé en gateau roulé mousse mascarpone citron vert granie de mûres et framboises. Bref, ce qui devait me prendre une heure à tout casser m’en a pris le double avec son lot de système D, vous allez vous marrer vous allez voir ;-). Alors on commence cette recette de gâteau roulé « jeunesse »  parce que à cause de mes conneries il va falloir s’activer!

1- la génoise (Simplissime que 4 ingredients)

  • 125gr de sucre
  • 4  oeufs
  • 100 gr farine
  • 20 gr maïzéna (me fait toujours penser à Maïté… plusieurs dans ma tête je vous dis!!)

Pour commencer, vous allez me mélanger les oeufs avec le sucre et plus vite que ça! Après, le secret (vous le gardez bien jalousement pour vous hein!) c’est de faire chauffer le cul de poule avec les oeufs dedans – sans blague^^- (on en a déjà parlé les gars, c’est le terme techhnique pour le saladier quoi) au bain marie jusqu’à ce que le mélange oeuf sucre soit tiède. Et SEULEMENT quand  c’est tiède, on dégaine le batteur pour faire monter sa génoise. La texture de votre mousse oeuf sucre doit atteindre l’état dit du Ruban (cf photo les gars!).

Le ruban: quand vous soulevez la pâte elle redesend en formant un ruban qui reste un peu à la surface.

Ruban in the pocket, il faut maintenant verser très délicatement (on dit en pluie… c’est t’y pas romantique la patisserie quand même!) le mélange farine et maïzena dans votre « mousse ruban » tout en mélangeant (idéalement on part du centre&fond du cul de la poule et on remonte délicatement vers l’extrémité du cul de poule avec une spatule).

Ayé! on a mis toute la farine, on étale maintenant tout ça sur une plaque + feuille de papier caisson (vaut mieux pour votre plaque!). On claque ça au four qui est chaud comme une braise à 180°C. C’est cuit quand: vous appuyez légèrement sur le dessus du biscuit et qu’il remonte tout de suite (ne le faite surtout pas trop cuire, on pourra pas rouler sinon!). A la sortie du four, il faut mettre un torchon légèrement humide dessus pour pas que ça sèche (humade pas trempé hein!).

Mousse mascarpone citron vert:

  • 100 gr mascarpone
  • 100 gr yaourt grecque (pour que ça soit moins fatty fat #astucedemeufquiveutselapètersurlaplagecetété!)
  • 60 gr de blanc d’oeuf
  • 120 gr de sucre
  • 25 gr jus de citron vert
  • 15 gr eau
  • zestes de 1/2 citron vert

Je vais la faire courte!

1: mélanger le mascarpone avec le yaourt grecque et réserver (jusque là tout va bien, c’est après qu’on rigole).

2: on va faire une meringue italienne au jus de citron (c’est là qu’on rigole). Dans une casserole, mélanger sucre jus de citron et eau et faite moi chauffer ça. Vous pouvez mélanger doucement jusqu’à ce que ça bouille (oui je sais!), mais après vous lui foutez la paix et laisser cuire le sucre jusqu’à 118°C (parce que vous avez biensûr un thermomètre à sucre hein! ce qui n’est pas le cas de ma mère, j’y suis donc allée au talent #meufquiselapètedécidément).

3: en attendant que ça chauffe, une pincée de sel dans les blancs et vous faites monter ça au batteur. (Et là c’est drôle parce que: votre biscuit est cuit – il faut le sortir du four – vos blancs doivent monter parce que votre sucre ne vous attend pas – vous avez un vieux batteur à l’ancienne pour monter vos blancs et ça nous donne… LE SYSTEME D !!) cf photo, vous vous démerdez pour faire tenir votre batteur de sorte à ce qu’il batte les blancs sans l’aide de vos petites mains. On sort donc l’armada de torchons, et ustensiles en tout genre susceptible de faire tenir ce bordel et on est content!).

SYSTEM D!!

4: sucre à 118°C, on le verse en filet sur les blancs d’oeufs montés sans cesser de battre jusqu’à ce que ça revienne à temperature ambiante. (Et là aussi, je vous conseille le système D si vous avez pas envie de passer trois plombes accroché à votre batteur!).

 

5: on mélange tout ça au mélange mascarpone et yaourt grecque au fouet et toujours avec délicatesse et douceur parce que la patisserie n’est qu’amour (toujours pas seule dans ma tête!).

Sirop:

  • 200 gr de jus de framboise
  • 2 c.s de kirsh
  • 150 gr sucre glace

Tout mélanger!

Montage:

Mettre le biscuit sur du papier film (plus pratique pour rouler). On imbibe bien le biscuit avec le sirop (quand on appuie il doit ressortir un peu de jus). On étale une couche de mousse (vous en aurez sûrement trop) genre 1 cm. Ajouter les framboises et mûres sur la mousse et on roule! On coupe les extrémités et on saupoudre de sucre glace : ready pfiou!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *